Editos

Coup de tonnerre ce mercredi après-midi sur le Charles de Gaulle! Venu présenter ses voeux, François Hollande a annoncé qu’il allait mettre un «frein à la restructuration en cours au sein de la grande muette». «La situation exceptionnelle que nous connaissons doit nous conduire à revenir sur le rythme des réductions d’effectifs qui avait été programmé dans la loi de programmation militaire sur les trois prochaines années. Ce rythme doit être revu et adapté», a-t-il déclaré. Le ministre de la Défense doit lui remettre des propositions d’ici à la fin de la semaine, dans l’optique d’un Conseil de défense planifié mercredi prochain.

Lire la suite...

Le malaise des personnels de la Défense, confrontés aux restructurations, est prégnant depuis de nombreuses années. La suppression de milliers d’emplois, la fermeture de nombreux sites et les recrutements « peau de chagrin », ont entraîné par voie de conséquence, pertes de compétences, sous-effectifs et surcharge de travail, sans parler des questions liées aux risques psychosociaux. Du côté des militaires, la tradition de la « Grande Muette » s’est effritée avec l’apparition de blogs exprimant l’exaspération des soldats ou gendarmes et l’affaire LOUVOIS a terminé de sceller chez eux, un sentiment de « laissés pour compte ».

Lire la suite...

Parce que rien n’est jamais inéluctable, la CFDT Défense continuera son action et son engagement contre la réforme en cours. Depuis 2008 et plus récemment depuis l’actualisation du livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, la CFDT n’a eu de cesse de s’impliquer pour revendiquer une autre approche du dossier défense. La vision en cours ressemble de trop à celle du passé et consiste à définir l’outil défense à l’aune de la calculette de Bercy. La crise financière et la dette publique n’ont fait qu’aggraver le processus. Et c’est bien la Défense qui a contribué le plus, année après année, à la réduction du budget et des ambitions de la fonction publique d’État.

Lire la suite...

12573 personnels ont voté pour la liste CFDT-CFTC selon les résultats provisoires, soit 27,70 % des voix. Si la CFDT demeure la seconde organisation syndicale du ministère de la défense en termes de représentativité, la liste CFDT-CFTC devient la seconde force au sein du futur CTM (la CFDT était troisième liste en 2011). Le scrutin départageant les différentes listes a été serré jusqu’à la proclamation hier vers 20h00. Il ne manquait au final que 135 voix pour devenir la première liste du MINDEF.

Lire la suite...

En France, 10 à 20% des cancers du poumon et 85% des mésothéliomes sont dus à l'amiante. Les maladies peuvent survenir jusqu'à 40 années après l’exposition. Le nombre de décès imputables à l'amiante devrait continuer de croître et le mésothéliome à lui seul pourrait provoquer plus de 1.000 décès par an en 2020 selon les autorités sanitaires. La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé mercredi que les agents exposés à l'amiante pourront bénéficier à compter de 2015 des mêmes droits que les salariés du privé vis à vis de la fibre cancérigène.

Lire la suite...