Publications confédérales CFDT

Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d'emplois sur les 3 versants de la Fonction publique[...]

Suite aux annonces du gouvernement : gel de la valeur du point d’indice, rétablissement du jour de carence, remise en cause du calendrier PPCR, la CFDT Fonctions publiques tient à rappeler ses attentes et ses exigences pour la Fonction publique et l’ensemble de ses agents, quel que soit leur statut. Pour peser sur les engagements à obtenir du Gouvernement, elle lance une carte-pétition. On y retrouve l’essentiel de l’expression de la CFDT Fonctions publiques depuis le début de ce quinquennat et notamment lors du Conseil commun du 10 juillet dernier. La pétition sera remise au Gouvernement dans le courant du mois d’octobre.

Pendant cinq ans, parce que la France est engagée dans la stabilisation internationale sur plusieurs théâtres d’opération et doit protéger son territoire et ses citoyens contre les attaques terroristes, le budget du ministère de la Défense a été légitimement sanctuarisé.

Mais aujourd’hui les vieux démons des restrictions budgétaires ciblées «ministères dépensiers» refont surface[...]

Puisqu’il faut faire des économies à commencer par le train de vie des ministères, la CFDT Défense ne se rendra pas cette année à la traditionnelle garden party organisée par le Ministère des Armées le 13 juillet au soir, c’est une question de cohérence. Réservons les crédits pour l’équipement des forces et les salaires des personnels.

Les vieux démons des restrictions budgétaires ciblées « ministères dépensiers » réapparaissent !

Dans un contexte de menace terroriste et après des années de disette, le précédent quinquennat avait vu le budget du Ministère de l’Intérieur renforcé[...]

Les mesures d’austérité annoncées et à venir sont, pour la CFDT Défense, un signal très négatif vers les gendarmes et les personnels civils qui attendent au contraire que les moyens pour réaliser leurs missions soient consolidés.

Non au simplisme

C’est brutal : la Cour des comptes pointe un dérapage des comptes publics et clac, le ministre chargé de l’Action publique annonce un gel du point d’indice. C’est injuste : une fois de plus, les fonctionnaires et agents publics sont traités comme une simple variable d’ajustement et rendus seuls responsables du dérapage, sans considération du service fourni au public et au pays. C’est insensé : ce n’est qu’en menant le débat démocratique sur ce que sont et doivent être les finalités de l’action publique que l’on pourra aborder la question des moyens à apporter pour répondre aux enjeux. C’est irrationnel : nier que le travail des agents publics est une richesse pour notre pays, c’est menacer des investissements indispensables afin de relever les défis auxquels nous sommes confrontés et risquer de sacrifier l’avenir au nom de considérations de court terme. Soyons clairs : notre action publique est une richesse, ses agents aussi !

Jocelyne Cabanal,
Secrétaire nationale CFDT

LA FONCTION PUBLIQUE UN MODELE A DEFENDRE ET A PRESERVER

Après une première audience avec le ministre en charge de la Fonction publique, Gérald Darmanin, qui n’avait pas permis de lever les inquiétudes suscitées par certains points du programme d’Emmanuel Macron, les récentes annonces du Gouvernement faisant suite au rapport de la Cour des Comptes ont malheureusement confirmé une nouvelle attaque contre la Fonction publique et ses agents[...]