C’est annoncé : le système de retraite va connaître une réforme d’ici l’été 2019.

Les effectifs du ministère des armées(1) représentent plus de 260.000 personnes. 200.000 militaires et 60.000 civils, fonctionnaires, contractuels et ouvriers de l'Etat sont donc concernés par les retraites. Chacune et chacun peut faire entendre sa voix en répondant à cette enquête...

Déjà 118596 participants à l'enquête (15 août 2018), lancée le 12 juin 2018...

La CFDT vous propose de participer à une enquête inédite sur les retraites. Elle est ouverte à tous. Actif ou retraité, soyez parmi les premiers à y répondre !

Recueillir dès à présent une base de données de première main amènera une qualité de dialogue qui fera poids dans nos revendications prochaines. Salariés, agents publics, demandeurs d’emplois, indépendants et retraités : participez et faites valoir vos interrogations et vos attentes dans le débat public !

Parlons retraites est une enquête interactive qui vous permet à la fois de donner votre avis et d’accéder aux résultats en temps réel pour comparer vos réponses à celles des autres répondants.

Vos réponses, ainsi que toutes les autres données collectées, sont absolument et strictement confidentielles.

Deux ans après Parlons travail, la CFDT lance une nouvelle enquête en ligne. Il s’agit cette fois-ci d’interroger les Français sur un sujet qui les concerne tous : la retraite.

Au moment où le gouvernement commence des concertations avec les organisations syndicales sur l’épineuse question des retraites, la CFDT donne la possibilité à tous les Français de s’exprimer à travers une enquête en ligne qui devrait faire date. Nom de code : parlonsretraites.

Jeunes, actifs et retraités sont invités à répondre en ligne à une batterie de questions afin de mieux cerner les attentes de la population en la matière. « À l’opposé des débats techniques et anxiogènes, l’enquête Parlons retraites se veut ludique, participative et accessible à tous, explique Laurent Berger. Nous partons du vécu et des attentes des citoyens. » Les thèmes vont du pouvoir d’achat à la vie de couple en passant par la santé et les solidarités à préserver ou celles à imaginer. Si, pour les besoins des chercheurs, il est demandé en début de questionnaire des renseignements personnels (âge, profession, etc.), les réponses sont bien entendues anonymes et confidentielles. Et même si la personne décide de laisser son adresse mail (facultatif), il est impossible de faire le lien entre ses réponses et ses coordonnées.

Comme pour Parlons travail, ce qui fait le sel de cette enquête « pas comme les autres », c’est la possibilité de confronter en temps réel ses réponses à celles des autres internautes et voir ainsi si son opinion est majoritaire ou à contre-courant de la pensée dominante. Il est également possible de visionner des vidéos (particulièrement captivantes) de personnes qui ont accepté de répondre devant la caméra au questionnaire. Enfin, cerise sur le gâteau, il est possible de poser directement à la CFDT une question, cette dernière s’engage à apporter une réponse personnalisée.

L’objectif que s’est fixé la CFDT est d’atteindre 50 000 répondants d’ici à la fin août pour que les chercheurs, qui vont ensuite étudier les résultats, puissent s’appuyer sur une base de données solide. Les militants CFDT sont donc incités à diffuser massivement le lien vers l’enquête auprès de leurs collègues et de leur entourage amical et familial. « Parlons travail a été la plus grande enquête jamais réalisée sur le travail, espérons que Parlons retraites suive le même chemin », a souligné Laurent Berger lors du lancement officiel du site, lors d’une conférence de presse le mardi 12 juin. C’est bien parti en tout cas, plus de 11 000 personnes se sont déjà prêtées au jeu au premier jour de la mise en ligne. Pourquoi pas vous ?